Depuis quelques années, on a remarqué que le tourisme, surtout de masse a un impact désastreux sur la nature : prolifération des hôtels qui s’érigent un peu partout là où auparavant la végétation était dense, pollution des plages et bien d’autres. Changement climatique aidant, l’écotourisme semble une solution durable à cette dégradation de la nature, mais comment s’y prendre ?

L’écotourisme pour un environnement naturel protégé

Défini comme « un voyage responsable dans les espaces naturels, qui préserve l’environnement et améliore le bien-être des populations locales » par le TIES ou The International Ecotourism Society, l’écotourisme comme à prendre de l’ampleur, et presque tous les pays le préconisent. D’ailleurs, des recommandations ont été émises lors du Sommet Mondial de l’Ecotourisme, Oslo 2007, si 2002 ait été déclarée année mondiale de l’écotourisme par les Nations Unies. L’écotourisme a pour but de mettre en valeur l’environnement naturel des régions visitées, aussi bien sur le plan naturel que sur le plan culturel. Plusieurs ONG oeuvrent pour l’écotourisme et grâce à eux, vous pouvez choisir dans quelle région du monde vous aimerez aller pour redécouvrir la nature et rencontrer la population locale pour des échanges enrichissantes.

Etre un écovoyageur pour contribuer au développement durable

Avec l’écotourisme, vous aurez l’occasion de visiter des endroits reculés et la possibilité de mieux connaître leur culture et leur patrimoine naturel. La population locale peut ainsi faire valeur son identité, qui la différencie dans l’ensemble du pays, à travers de son artisanat fabriqué à partir des matières premières locales, par exemple. C’est ainsi qu’en étant un écovoyageur, vous allez contribuer au développement de ce secteur, car vous achèterez directement à l’artisan ses produits, lui procurant ainsi une activité lucrative durable. Vous habiterez dans des habitats faits avec les ressources naturelles qui respectent l’environnement, avec toutefois le confort que procure la technologie moderne. D’autre part, l’écotourisme apprend aux touristes à respecter l’environnement, comme par exemple avoir un geste écologique qui consiste à faire le tri des déchets pour garder un environnement propre. N’hésitez pas à fuir les grandes métropoles pour aller à l’intérieur d’un pays et visiter ses réserves naturelles. Cela incitera la population locale à les préserver pour qu’elles restent une source de revenus appréciable, sans détruire leur environnement. L’argent ainsi gagné, leur permettra de s’adonner à la culture ou à l’élevage ou encore à l’artisanat.